Didier Noirot à Cinéjade

  • 800x600-didier-noirot-ocean-cienajde-20mars2020-10314-10707
  • didier-noirot-ocean-cienajde-20mars2020-10314
  • didier-noirot-requins-cinejade-20mars2020-10313
  • didier-noirot-humpback-whales-hawai-cinejade-20mars2020-10312
800x600-didier-noirot-ocean-cienajde-20mars2020-10314-10707didier-noirot-ocean-cienajde-20mars2020-10314didier-noirot-requins-cinejade-20mars2020-10313didier-noirot-humpback-whales-hawai-cinejade-20mars2020-10312
Didier NOIROT, cinéaste des Océans, appartient définitivement à la légende de la CALYPSO en tant que cameraman attitré de J.-Y. COUSTEAU.
Depuis la disparition de ce dernier, Didier NOIROT continue à explorer les mers du globe et témoigne, par ses images, de l’extrême beauté du monde sous-marin.
Il filme au plus près les baleines à bosses, les requins de toutes espèces, les raies mantas et la vie sous-marine avec sa propre signature cinématographique qui le distingue de ses pairs.
Il a reçu les plus éminentes distinctions de la planète pour ses documentaires, notamment deux Emmy Awards aux Etats-Unis et deux BAFTA en Angleterre.
Chef opérateur cameraman sur les films connus en France : Océans de Jacques Perrin et la Blue Planet I et II… Il travaille depuis plus 15 ans avec les producteurs de la BBC.
Aujourd’hui, son message est d’autant plus poignant, qu’il se base sur ses propres constatations : « La planète brûle ! Il est vrai que depuis plus d’un an, on entend beaucoup plus parler sur les ondes de réchauffement climatique que les années précédentes, même si un grand nombre de scientifiques avait pourtant tiré la sonnette d’alarme il y a quelques décennies...
Le réchauffement est aujourd’hui servi à toutes les sauces si j’ose dire, au point même de se demander si certains n’en feraient pas leur fond de commerce...
Bref, toujours est-il que non seulement la température augmente chaque année de façon exponentielle sur la Terre, mais les prévisions des scientifiques sont constamment revues à la hausse !...
Je me souviens qu’en 2016, lors d’une expédition sur la base polaire de Dumont d’Urville en Antarctique, j’ai connu des journées de pluie, alors que je n’en avais connu aucune, au même endroit 10 ans plus tôt.
Dans l’Arctique, le constat n’est pas meilleur, et si certains scientifiques hésitent encore à parler d’une élévation de la température des océans de 2 degrés dans cette région, je pense qu’ils peuvent l’annoncer sans se tromper si j’en crois mes propres observations faites au Canada. Je plonge en effet tous les ans depuis 8 ans à la même époque et au même endroit à Terre Neuve dans le courant du Labrador (le Labrador est un courant froid qui, je le rappelle, descend tout droit de l’Arctique Canadien).
ors de mon premier séjour, en Juillet 2011, la température était comprise entre 1 et 3 degrés à une vingtaine de mètres de profondeur, alors qu’elle a été comprise entre 5 et 8 degrés cette année à la même période. Est-ce un cycle normal du climat, j’en doute...
En France, comme partout ailleurs c’est le même topo, le Gard a connu un pic à plus de 45 degrés cette année et dans le Nord, la barre des 40 degrés a été dépassée....
Bienvenue chez les Ch’tis !
Au Brésil, on regarde la forêt brûler. Surtout pas d’ingérence dans les affaires intérieures bien sûr.
Bref la planète n’a jamais été aussi chaude. Et c’est partout dans le monde.
Mais tout ça, on le sait.
Les politiques font certainement ce qu’ils peuvent en organisant des COP, 20, 21, 22 etc, qui fixent des objectifs à respecter sur les émissions de gaz à effet de serre (et que personne ne respecte d’ailleurs) les industriels travaillent sur des produits moins polluants. Et les énergies nouvelles sont en plein développement.

L’effort est là, mais serons-nous assez rapides ? Dans cette course contre la montre qui a commencé il y a quelques années, toutes les nations sont concernées tout comme l’est chaque être humain sur la planète. Nous comprendrons que si seulement une poignée de pays se fixe des objectifs à atteindre, ça ne sert tout simplement à rien. L’atmosphère n’a pas de frontière. La priorité des pays les plus pauvres est leur développement économique, pas la réduction des gaz à effet de serre... Et dans les pays « riches » on prend encore sa bagnole pour aller chercher le pain, et l’avion pour partir en vacances... les plus nantis se déplacent en jet privé et passent leurs vacances sur leurs yachts carburantivores...
Pas sûr que ce mot soit dans le dico, mais tout le monde le comprendra.
Je me souviens de ce que m’a dit Cousteau sur la Calypso en rentrant du premier sommet de la Terre qui s’est tenu à Rio en 1992 : « Didier, les chiffres, on les connait. Si vous voulez stopper l’élévation de la température sur la Terre, il faut réduire la population mondiale à 400 millions ! Utopique... » Nous étions presque 6 milliards à l’époque.
Avec presque 8 milliards d’êtres humains aujourd’hui, je ne vois pas comment nous pourrions stopper le réchauffement climatique. Tout juste ralentir sa progression en y mettant toute notre volonté. Et je pense que le problème est là et pas ailleurs, nous sommes trop nombreux sur la Terre.
Aujourd’hui, le challenge des jeunes ne sera pas d’abaisser la température sur la Terre, ils n’y arriveront probablement pas, mais d’apprendre à vivre dans de nouvelles conditions, c’est à dire vivre sur une planète plus chaude, avec très certainement moins d’espèces animales... (Parce que la bonne santé de nombreuses espèces animales dépend de la bonne santé des régions polaires notamment, mais ça on le sait aussi).

Les nouvelles générations ne connaitront jamais la planète comme nous l’avons connue, c’est un fait !
Ce message s’adresse à tous mais particulièrement à la jeunesse qui est directement concernée et qui devra vivre sur la planète que nous lui laissons.
Les mots de J.-Y. COUSTEAU, c’était il y a bientôt trente ans, à une époque où nous nous sommes tous dit que nous avions encore du temps avant de rentrer dans le mur !
Aujourd’hui le mur est devant nous et si nous voulons éviter un gros mal de tête, nous n’avons plus trop le choix...
La prise de conscience et l’action, à tous les niveaux, c’est maintenant. »

À découvrir et réserver en ligne ICI>>> à la date du Vendredi 20 Mars.
  • Informations Complémentaires :
    • Placement assis
    • Placement libre
    • Tout public
  • Animaux :
    • Animaux non admis
  • Réservation :
    • Réservation sur place
    • Réservation en ligne
TarifsMinMax
Séance4.00€
  • Mode(s) Paiement(s) :
    • Chèques bancaires et postaux
    • Espèces
    • Cartes bancaire

Les champs obligatoires sont indiqués par un astérisque *
Ma demande
Mes Coordonnées
Selon la Loi n° 78-17 du 06 janvier 1978 de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL), relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés (article 36), le titulaire du droit d'accès peut exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations le concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation, la communication ou la conservation est interdite. Pour exercer ce droit, merci de le préciser dans le formulaire ci-dessus.
Organisateur
Cinéjade
2 Avenue des Frères-Lumière
44250
ST BREVIN LES PINS
Tél : 02 40 39 39 39
Lieu
Cinéjade
Avenue des Frères Lumière
44250
ST BREVIN LES PINS