Maria Boismain Humblot

  • maria-humblot-a-bors-du-st-louis-ii-et-son-pere-1974
  • maria-boimain-humblot-corsept-1971
  • maria-boimain-humblot-corsept2-1972
  • plan-myosotis-paru-dans-le-yacht-1913-1973
  • maria-boimain-humblot-corsept3-1975
"Fille unique de l'ancien maire du début du siècle (1900-1904), Louis Boismain, j'ai rejoint la dizaine de milliers de femmes élues conseillères municipales en 1945 et le cercle très restreint des 250 femmes maires de ces premières élections mixtes. Je fus surtout la seule femme élue maire dans le très conservateur Pays de Retz de l'époque !

Née en 1899, j'étais passionnée dès mon plus jeune âge par la voile et les bateaux. J'ai commencé à naviguer dès l'âge de 6 ans sur le yacht de mon père. Je me souviens très bien que lorsqu'il faisait hisser le grand flèche pour entraîner les 3 hommes d’équipage (quel luxe !), le bateau se couchait, la coque craquait, et moi toute petite fille je pleurais car je n’étais pas très rassurée !

J'ai fait mes études à l'école des Travaux publics de Paris avant de me spécialiser dans l'architecture navale en travaillant pour la revue « le Yacht ».

Je fus la première femme à dessiner des bateaux : tel que le Chassiron, dont le premier exemplaire d'une longue série est sorti en 1963 à Marenne, des Ludovics et de nombreux autres yachts particuliers. Passionnée de photographies, j'ai également laissé de nombreuses plaques et clichés du Corsept du début du siècle.

Responsable de la Croix-Rouge locale, je confectionnais les colis pour les prisonniers, distribuant les tickets de rationnement pendant le conflit armé qui venait de s'achever.

Maire de la commune de Corsept jusqu'au 26 octobre 1947, et seule femme au monde architecte navale, je fus faite chevalier dans l'Ordre national de la Légion d'honneur en 1972 !

J'ai vécu 100 ans et à 84 ans, je faisais encore de la voile !"